Epilation Laser et IPL

EPILATION LASER

Les lasers délivrent des photons de même longueur d'onde et les

lampes flash délivrent de la lumière intense pulsée.

Ces faisceaux contiennent des photons ayant une longueur d'onde

absorbée par la mélanine (le pigment) des poils.


Ainsi, la mélanine est "chauffée" par cette absorption, provoquant

la destruction du poil par la chaleur, c'est la photothermolyse.

Les poils détruits sont donc ceux qui sont chargés de mélanine :

les poils foncés, notamment lorsqu'ils sont en phase de pousse.

Les poils clairs et le duvet n'absorbent pas les rayonnement et ne

sont donc pas touchés.

Environ 15 à 20 % des poils sont en phase de pousse.

Seuls ces poils foncés et en phase de pousse sont détruits.

On estime donc qu'une séance ne détruit que 15-20% des poils.

Il est donc nécessaire d'effectuer en moyenne 4 à 8 séances,

espacées de 2 à 4 semaines, pour obtenir une épilation de la majorité

des poils.

 

Dans le domaine de l’épilation longue durée, il est maintenant

clair que le laser est la lumiére pulsée est la solution de l’avenir.

 En effet, si l’épilation électrique rend encore de grands services,

elle est beaucoup plus longue et pénible, donc moins adaptée au

plus grand nombre.

Le LASER (lumière Amplifiée par Stimulation d’Emission de

Rayonnements) est la lumiére pulsée envoie un *concentré* de

lumière dont l’énergie va détruire le poil dans sa phase de croissance.

Une puissance suffisante est essentielle à la destruction de la cible

 en profondeur.

Tous les lasers ne sont pas compétents et beaucoup d’échecs de

 traitement ne sont dus qu’à cet aspect technique.

Idéalement, l’action du laser est parfaite sur les peaux claires à poils

 noirs ou châtains.

Plus le poil est clair, moins ce type de laser est efficace.

Pour les femmes, six séances d’attaque a un ou deux mois

d’intervalles , suivies de deux a quatre séances de consolidation

dans l’année, puis une éventuelle séance annuelle d’entretien

sont  nécessaires.

Chez les hommes aux poils très profondément enracinés, ainsi

que chez les sujets jeunes dont la pousse pilaire peut être très

active, une base de dix séances est recommandée.

Des difficultés peuvent se rencontres sur les duvets, contenant

peu de mélanine. Pour ces derniers, on compte huit à dix séances

espacées de deux à trois semaines.

 

L'élimination des poils par lumière pulsée intense permet

grâce au sceptre lumineux, d'agir efficacement sur l'ensemble

des poils, quel que soit leur type d'implantation.

C’est aujourd’hui le traitement de référence en matière

d'élimination des poils, de taches pigmentaires et de rajeunissement

cutané.

 

OBSTACLE PRINCIPAL

La couleur de la peau, mais surtout le bronzage, de quelque nature

qu’il soit (soleil, UV, compléments alimentaires, autobronzants,

fond de tient….)

 puisqu’il  fait écran au passage de la lumière vers le bulbe et absorbe

toute  l’énergie lumineuse en superficie, au passage de la lumière vers

 le bulbe et absorbe toute l’énergie lumineuse e superficie, au risque

de chauffer la peau  et d’en modifier temporairement la pigmentation.

La prudence incite donc a faire des séances de puissance

progressivement croissante, pour éviter ces désagréments.

 

L’épilation laser

 

Est devenue un moyen efficace, fiable et peu contraignant, pour

obtenir une épilation très longue durée, même si le caractère

 magique et immédiat de ses débuts a été reconsidère.

 

Précautions et risques

 Il doit donc etre effectué par un médecin, le plus souvent en hiver,

à distance du soleil : les peaux mates et bronzées contiennent

beaucoup de mélanine, risquant d'absorber le rayonnement, ce qui

peut provoquer sur ces peaux des taches claires.

L'épilation à la lampe flash ou au laser est donc contre indiquée

chez les personnes ayant la peau bronzee.


• Les expositions aux UV sont donc contre-indiquées avant le geste

mais aussi durant plusieurs semaines apres car les rougeurs créées

sur la peau par la destruction des poils risquent de pigmenter et de

provoquer des taches brunes.


• Les autres contre-indications classiques sont la grossesse, l'enfance,

les photodermatoses et la prise de médicaments photosensibilisants.

 

CONCLUSION

Malgré un matériel très coûteux, l’épilation laser ne doit plus être

considérée comme un luxe.

Enfin, on notera que pour respecter la pudeur de chacun,

l’opérateur sera soit un homme, soit une femme, selon le désir

du patient.

36 votes. Moyenne 3.28 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site