Remodelage Pommettes Lévres

 

REMODELAGE DES POMMETTES 


L’amincissement du visage lié au temps est très perceptible au
niveau des pommettes. 


La perte de volume de cette zone afflige les traits du visage et
attriste le regard.


Il existe 3 bonnes techniques pour les reconstituer :

 
• le lipofilling ou lipostructure 


• le comblement par produit de synthèse 

• mis en place de fils de soutien



LIPOFILLING 


Le tissu graisseux réimplanté dans les pommettes (ou d’autres zones
du visage) est d’abord

prélevé sur les zones adipeuses du patient.


Il s’agit donc d’une autogère avec ses multiples avantages :


* Tolérance parfaite du greffon graisseux 


* Réserve importante de greffon permettant de multiples prélèvements,


* Coût faible du greffon


Les zones les plus fréquemment concernées sont les pommettes mais
aussi les sillons

naso-gèniens, les joues, les tempes…dans la pratique, on prélève la graisse sans la

traumatiser par une petite lipoaspiration a la seringue sous anesthésie locale, sur une

zone étalée et susceptible de bénéficier de cet acte.

La graisse est purifiée et réinjectée sur les zones du visage préalablement dessinées

avec une grande précision.

Plusieurs séances s’imposent (2 ou 3 a 6 mois) pour un résultat suffisant et durable, sans

gène sociale due a des ecchymoses ou a un excès de volume.



COMBLEMENT PAR PRODUITS DE SYNTHÈSE 


Différents produits, plus ou moins persistants sont envisageable et plusieurs
injections sont

nécessaires a 1 mois d’intervalle pour une durabilité de 6 a 18 mois.


En profondeur, on peut injecter durablement du gel de polyacrylamides
: AQUAMID et bio

ALCAMID.



FILS DE SOUTIEN 


Les fils de soutien permettent de rehausser les pommettes en s’opposant
à l’affaissement

et la distension de la peau.

Ils s’associent souvent a un remodelage en lipofilling, puisque affaissement et perte de

volume sont deux phénomènes différents.


CONCLUSION 


Ces techniques permettent un important travail de fond pour rehausser
le regard et

restaurer les volumes du visage.

La tenue du visage a la fatigue en est fortement améliorée.  


 

 


REMODELAGE DES LÈVRES


C’est une essentielle dans le rajeunissement d’un visage, indépendante de toute notion de

mode.


 Le vermillon des lèvres est une semi muqueuse qui perd beaucoup de son volume en

vieillissant. 


Il est nécessaire de lui redonner son volume initial pour que la bouche retrouve un bel

aspect.  


La peau des lèvres se ride parce qu’elle subit surtout la rétraction du vermillon ainsi que

la contraction du muscle orbiculaire des lèvres.


L’involution de la bouche perturbe énormément l’équilibre du bas du visage et entraîne

l’augmentation

relative du nez et du menton, qui deviennent plus durs et plus*virils*D’où la disparition

de la douceur,de la bonté et de la gènèrositè si intimement.

 
Lorsque la lèvre inférieure liées au visage féminin. 


Le rapport entre lèvre supérieure et inférieure est très important. 


Lorsque la lèvre inférieure devient moins importante que la supérieure, l’harmonie de

la bouche est perturbée et le charme est rompu. 


On comprend donc facilement que le remodelage des lèvres s’impose et qu’il apporte

un bénéfice considérable a la physionomie.



D’APRÈS MON EXPÉRIENCE IL EST PRÉFÉRABLE…


-D’utiliser des produits de comblement durable non allergisants pour éviter un effet

*accordéon* difficile a admettre est à justifier.


-De procéder en plusieurs séances (3 en moyenne) pour obtenir une modification

progressive et parfaitement maîtrisée, permettant une évolution discrète de la bouche,

très appréciable pour les patientes (même lorsqu’elles sont impatientes).


-de bien s’entendre des le début pour définir un objectif réaliste tenant compte de

l’age de la patiente et des caractéristique non modifiables de la bouche (face, profil)

en évitant toute standardisation. 


-de se méfier par-dessus toute de la vulgarité que l’on peut apprécier sur quelques

sujets médiatisés.



DANS LA PRATIQUE

 
Un remodelage se fait en trois séances espacées de 6 semaines, sous anesthésie locale. 


Les suites de la première séance sont à l’ origine d’ecchymoses pendant quelques jours

(dissimulables avec du maquillage), ainsi que d’un possible œdème dépassant très

rarement 24 heures. 


Attention le volume immédiatement obtenu n’est que le fait du *traumatisme* de

l’injection et sa diminution ne doit pas faire croire a l’échec du traitement. 


En effet, le véritable *travail* du produit va commencer quelques jour après

l’injection(en s’accompagnant parfois de picotements locaux) et toute ceci va se

stabiliser en 4 a 6 semaines, date a laquelle la séance sera renouvelée. 


Des zones plus fermes seront parfois perceptibles mais non visibles. Il ne faut pas

les irriter avec les dents.

 

CONCLUSION


Cette petite technique de remodelage, tout en subtilité, donne de très beaux résultats

et procure aux patientes une satisfaction considérable

12 votes. Moyenne 3.08 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×